13 août 2013

LES RÈGLES D’OR DU GOLF

 

Elles sont nombreuses et parfois complexes mais leur connaissance et leur compréhension vous permettront d’éviter des pénalités ou disqualifications mais enrichira aussi vos connaissances du jeu.

SUR LE DÉPART :

Vérifiez votre nombre de clubs : 

Comptez le nombre de clubs de votre sac avant de jouer, le nombre maximum autorisé étant de 14. Que ce soit en match-play ou en stroke-play, vous serez pénalisé si vous avez plus de 14 clubs.

Pour le stroke-play, si vous dépassez 14 clubs, vous êtes pénalisé de 2 coups pour chaque trou joué, avec un maximum de 4 coups.
Pour le match-play, il faudra déduire un trou pour chaque trou où il y a une infraction, avec un maximum de deux trous par tour.

Jouer dans l’aire de départ : 

L’aire de départ est le rectangle dans lequel vous plantez votre tee. Si vous pouvez être en dehors de ce rectangle, la balle, elle, doit toujours être à l’intérieur. Sinon, vous encourez des pénalités.

En stroke-play, votre pénalité sera de deux coups et vous serez obligé de rejouer votre coup. C’est ce que l’on appelle le « trois à partir du tee ». 
En match-play, votre adversaire peut seulement vous faire rejouer votre coup s’il le désire. Il n’y a pas de pénalité particulière.

Jouer chacun son tour :

En match-play, votre adversaire peut vous faire rejouer un coup si vous jouez en premier alors que ce n’était pas votre tour. En stroke-play, cet acte ne sera pas pénalisé mais c’est clairement un non-respect de l’étiquette.

Heurt accidentel : 

Pas de pénalité lorsque vous heurtez la balle par accident à l’adresse. Vous pouvez recommencer.

Hors limites : 

Hors du parcours de jeu, la zone s’appelle « hors limites ». Si vous frappez un coup de départ dans cette zone, vous devrez recommencer votre coup qui compte comme le 3ème. C’est une pénalité de coup et distance.

Balle de « secours » ou balle « provisoire » : 

Si vous pensez avoir perdu votre balle, vous pouvez jouer votre « balle provisoire ». Après ce coup, vous n’avez que 5 minutes pour retrouver votre balle de départ. La balle sera perdue si vous ne la retrouvez pas dans ce délai. Vous devrez donc rajouter 2 coups à votre score et continuez le jeu avec la balle provisoire.

FRAPPER LA BALLE :

C’est l’action d’avancer le club vers la balle afin de la frapper et de la déplacer. Un coup est donc par définition, le mouvement vers l’avant du club avec l’intention de frapper la balle.

Dans le cas d’un air-shot, la balle n’est pas touchée mais l’intention de frappe est bien présente. C’est donc comptabilisé comme un coup.

LES OBSTACLES ET BALLES INJOUABLES :

Les bunkers :

 
                  BUNKER

Dans le sable, la balle se joue au-dessus du sol. Une pénalité vous sera accordée si vous heurtez le sable. Faites bien attention à ne pas poser la tête de votre club sur le sol. Il n’est pas autorisé non plus de dessiner sur le sable pendant une partie.

< 
                     BALLE PLUGGÉE
La balle injouable :

Si vous pensez qu’un coup n’est pas réalisable, 3 possibilités de jeu vous sont offertes :

1. Vous pouvez dropper avec pénalité à deux longueurs de club, à l’endroit où a atterri la balle (sans vous rapprocher du trou)

Informez tout d’abord au moins un autre joueur, de votre décision de dropper. Mesurez les deux longueurs à l’aide de votre driver (Club le plus long de votre sac) et marquez cet endroit avec un tee avant de relever votre club.
Saisissez votre balle et tendez votre bras, hauteur épaule puis lâchez la balle naturellement. Si elle se situe plus près du trou, recommencez l’opération.

            

 

            
 
Si votre balle est toujours injouable, placez celle-ci où bon vous semble, mais dans la limite de deux longueurs de club à partir de votre emplacement de coup d’origine.

2. Vous pouvez aussi rejouer votre mauvais coup (coup précédent) et dropper au même endroit. Ceci est une « pénalité de coup et distance ».

3. Une autre option qui s’offre à vous est d’imaginer une ligne entre la balle et le drapeau. Vous vous positionnez dans la continuité de cette ligne, en reculant autant que vous le désirez et vous droppez.

Ces trois solutions vous vaudront une pénalité de un coup.

Il existe tout de même des drops sans pénalité. Ils consistent à vous déplacer de l’obstacle d’une longueur de club dans un terrain en réparation, en cas d’eau fortuite ou d’obstacles inamovibles.

Les obstacles d’eau :

Posté par Rachid Sefrioui à 11:13 - Permalien [#]